Notre Histoire

- Début du XVIIIème : Naissance d'un grand Foie Gras d'Alsace.
1803 : Philippe Artzner ouvre son premier magasin où l'on fabrique du pâté de Foie Gras.
-1850 : Son fils Edouard cuit les premiers Foies d'Oie dans des terrines en terre cuite.

A l’avènement de Bonaparte, il existe à Strasbourg deux maisons fabriquant du foie gras. En 1803, un nouveau venu, Philippe Artzner, pâtissier-traiteur de son état, ouvre un magasin flanqué d’une officine de fabrication de foie gras dans le centre ville. Il y développe de savoureuses recettes et devient un véritable créateur de tendances gastronomiques.

Vers 1850 son fils Edouard, qui a repris la suite du commerce, est le premier à cuire des foies d’oie dans des terrines en terre cuite. Cuit lentement et à basse température, le foie gras préserve ainsi toutes ses qualités et sa saveur.
Après refroidissement, Edouard Artzner recouvre ces pâtés d’une couche de graisse d’oie, ce qui garantit une conservation de 2 à 3 semaines, une révolution pour l’époque !
Le succès considérable que remporte ce nouveau conditionnement auprès de la clientèle la plus prestigieuse annonce le réel développement du Foie Gras en France et dans le monde.
Ce savoir faire sera préservé par la Maison Artzner à travers les siècles et au-delà des modes.

Aujourd’hui encore, nos Chefs Cuisiniers perpétuent la tradition en mettant en œuvre ce savoir-faire pour la préparation des foies gras, mais aussi de toute une gamme de spécialités fines : magrets d’oie et de canard, cuisses de cailles, pâtés fins et terrines…
Tout un art gastronomique dédié à la satisfaction des gourmets les plus exigeants !